Comment définit-on la qualité en matière de rédaction web ?

Aujourd’hui, la toile regorge d’articles, de textes et de contenus : tout le monde peut en publier grâce à l’accessibilité d’Internet, et ce, en quelques clics. Pourtant, plusieurs textes ne respectent plus certaines règles de l’écriture du web. Un point primordial, mais négligé : la qualitéen matière de rédaction web. Elle réside dans une démarche structurée et une stratégie de contenu bien définie, mais surtout, elle se définit par plusieurs points dans la forme et dans le fond du contenu, du titre de l’article jusqu’au point final. Le point, en quelques lignes.


La forme

Une bonne structuration du contenu attire l’attention du lecteur ou de l’internaute, avant même la lecture. La présentation doit donc être soignée : un texte bien réparti et aéré fera plaisir aux yeux. La mise en page, la présentation globale, et même les couleurs choisies donneront de la vie au contenu. Un texte de qualité est donc, de prime abord, un texte agréable à la lecture.
La qualité d’un contenu réside également dans la syntaxe : le choix des phrases utilisées selon le consommateur ciblé ; la grammaire, la ponctuation, mais surtout l’orthographe. Un bon rédacteur se doit d’être irréprochable quant à ces points, il cherchera toujours à livrer des articles soignés, lus et relus et recherchera continuellement la perfection dans son métier et dans son art. En effet, un titre comportant une seule faute de français fera fuir l’internaute !

Le fond

Un texte de qualité est un texte qui touche sa cible, un texte personnalisé et adapté au besoin de l’internaute qui doit se sentir concerné par ce qu’il lit. Le fond du texte doit donc convenir au lecteur ou à l’internaute visé : le jargon utilisé dans un contenu de présentation d’un jeu vidéo, destiné aux gamers sera différent de celui d’un contenu de promotion d’un produit cosmétique, destiné aux femmes.

Le titre

Le choix du titre est capital, le but étant de permettre à l’internaute de trouver Le mot qui amènera son index à la molette. Le titre est le premier aperçu du texte, il est ce qui amène le lecteur et l’internaute vers le contenu. La qualité d’un bon titre réside dans sa faculté à être L’élément que l’internaute voulait consulterà l’ouverture de son moteur de recherche. Un bon titre doit respecter trois règles : la concision, la précision, la cohérence, mais il doit aussi être percutant. Ainsi, “Voici quelques techniques pour gagner des milliers d’euros très vite” aura moins d’impact que “Comment devenir un millionnaire en quelques mois !“, ce dernier est précis, mesurable, propose implicitement une réponse et suscitera un intérêt à cliquer pour connaître la suite.

 L’illustration, l’animation…

Un texte de qualité comporte des illustrations avec des faits réels et des exemples concrets pour optimiser le contenu. Celles-ci créent une image que le lecteur voit, et puisqu’une image vaut parfois cent mots, une bonne illustration fera nettement la différence. Un bon rédacteur optera pour un lien qui ouvrira une autre page, une vidéo, une image, un autre texte pour appuyer son idée et plonger l’internaute dans son contenu.

… Et le partage

Un contenu de qualité est toujours partagé. Si le texte a pu conquérir le lecteur, il sera amené à le partager aux autres par le biais des réseaux sociaux ou des communautés. Et le contenu le plus partagé sera donc le contenu le plus lu, et naturellement le mieux référencé.

 Le plagiat, une pratique courante

Bon nombre d’articles sur internet sont des répliques exactes, en termes de texte, d’autres sites. Le plagiat est bien évidemment proscrit et sanctionné comme contrefaçon par leCode de la propriété intellectuelle, mais il engendre surtout le désintérêt de la part des internautes.

Un texte de qualité est donc un texte authentique, soigné, unique. Il doit faire preuve de l’inventivité du rédacteur web./.

 

By | 2018-08-24T12:07:31+00:00 August 24th, 2018|Uncategorized|
CALL NOW
+
Call me!